Livraison offerte dès 42€ d'achats

Faire du bien à son corps : 9 alternatives healthy à vos aliments favoris

“Un esprit sain dans un corps sain” ; Facile à dire, plus difficile à réaliser !

 

La course au temps et ce permanent "contre la montre quotidien" nous invite souvent à consommer plus et toujours plus rapidement sans vraiment s'attarder sur le contenu de ce que l'on s'apprête à avaler.

 

Nos "amis" les industriels l'ont bien compris et malheureusement de plus en plus de produits alimentaires sont dépourvus d'intérêts pour notre cher organisme !

 

Si faire du sport est acquis pour certains d'entre nous, on oublie souvent l'essentiel, qui se trouve dans notre assiette.

Ce fameux "carburant" qui devrait mettre à bas nos petites pilules (médicaments) toujours plus nombreuses, et pour lesquelles nous devenons un peu plus "addictes" chaque jour.

 

Je vous propose à travers cet article de mettre à jour vos connaissances nutritionnelles et découvrir comment vous pouvez renforcer ou retrouver une « santé de fer ».

 

Pour cela, j’invite chacun de vous à faire un état des lieux de votre réfrigérateur et de vos placards et d’apporter progressivement des alternatives plus saines à vos aliments habituels.

 

Farine de blé / Farine sans gluten

 

Le blé d’antan n’est malheureusement plus celui que l’on consommait il y a quelques décennies.

 

La production toujours plus grande et plus rapide en font un aliment peu cher pour le consommateur, très rentable pour l’industrie et très pauvre “nutritionnellement” parlant.

 

“Quand rentabilité ne rime pas avec santé”

 

La farine de blé, très riche en gluten entre autres, est un aliment qui au delà de l’impact sur votre glycémie (taux de sucre sanguin) est un féculent, qui trop régulièrement consommé risque d’encrasser votre organisme.

Cette farine vendue massivement le plus souvent raffinée, est pauvre en fibres, minéraux et vitamines.

 

Optez en 1er lieu et pour commencer, par une farine de blé complète ou semi-complète et bio. Elle présente un intérêt nutritif beaucoup plus intéressant.

 

Pour les plus “téméraires”, vous pouvez jeter votre dévolu sur des farines sans gluten.

 

Farine de sarrasin (ce fameux “blé noir”), farine de riz complet ou semi-complet, farine de coco, farine de châtaigne, farine de lupin ou encore farine de quinoa.

 

Ces farines beaucoup plus riches en fibres, en minéraux et en protéines ( surtout la coco et le lupin) en font un atout de taille pour vos préparations culinaires salées comme sucrées. 

 

Sans gluten (entendez GLU, qui colle) elles possèdent également un pouvoir glycémiant beaucoup moins important que la farine de blé (Votre pancréas vous dit déjà : “MERCI”).

 

Ces farines coûtent plus cher que le blé; Comptez 3 à 5 euros en moyenne pour 500g de farine de riz, de coco, de lupin ou de châtaigne contre 1 à 2 euros pour une farine de blé basique.

 

A vous ensuite d’évaluer le prix de votre santé...

 

 

Beurre vs Huile végétale

 

Notre cher ami le beurre, si délicieux sur une tartine de pain frais, dans une pâte à tarte ou sur une galette de sarrasin.

 

Il n’en reste pas moins un aliment qui, consommé en trop grande quantité, peut être néfaste pour notre santé.

 

Très riche en acide gras saturés, il risque à long terme d’avoir des effets négatifs sur notre système cardio-vasculaire et entraîner à long terme une prise de poids.

 

Il peut être remplacé par de bon gras (mono et poly-insaturés) contenus dans l’huile d’olive, de colza, de lin ou encore de sésame.

 

Très riche en vitamines A, D et E ces huiles aux vertus anti-oxydantes participent activement au bon fonctionnement de votre système cardio vasculaire, de votre cerveau tout en offrant une peau éclatante !

 

Préférez les, biologiques, et donc extraites à froid.

 

En veillant à alterner les huiles (qui possèdent chacune des propriétés et valeurs nutritives bien différentes), il est recommandé de consommer quotidiennement entre de 2 et 4 cuillères à soupe. 

 

Pour le prix, comptez 5 à 10 euros pour 1 L d’huile d’olive et de colza et autour de 15 à 20 euros pour 1 L une huile de lin et de sésame.

Cela peut paraître onéreux comparativement à une motte de beurre de 250g (1,50 à 2,50 euros en moyenne) mais ramené au litre, le prix est sensiblement le même.

 

Je reste persuadé qu'à prix égal, vous choisirez la plupart du temps, ce qui est bon pour votre santé ! 

 

Crème fraîche et lait de vache vs Crème et boisson végétal

 

Au même titre que le beurre vu précédemment, la consommation de produits laitiers de vache revêt un caractère acidifiant et allergisant pour votre organisme.

Qu’ils soient sous leur forme brute (lait) ou transformée (crème fraîche), ils sont riches en graisses saturées et ont un impact direct sur votre santé cardio vasculaire et ostéo-articulaire.

 

Je vous invite à vous tourner vers des produits issus du “règne végétal”.

 

Crème de riz, de soja, d’amande ou encore de coco, les alternatives sont nombreuses, tout aussi délicieuses et nettement plus saines.

 

Question prix, on observe peu de différences sur les crèmes. Pour les boissons végétales, comptez entre 1,50 et 3 euros le litre contre 1 euro en moyenne pour 1 litre de lait de vache.

 

Rassurez vous, votre portefeuille n’en souffrira pas. Au même titre que le lait, les boissons végétales ne sont pas indispensables à notre quotidien.

 

 

Céréales industrielles vs Muesli maison

 

Depuis notre tendre enfance, nos chers parents ont cru bon de nous offrir toutes sortes de céréales dont les boîtes renfermant toujours plus de surprises ne pouvaient que nous ravir.

 

Ces dernières, trempées dans un grand bol de lait offraient à nos petits organismes un concentré de calories vides, de sucres, de graisses et autres colorants, conservateurs et édulcorants.

 

Si ces produits phares du petit déjeuner n’ont pas une incidence directe à court terme (comme beaucoup d’aliments de notre quotidien d'ailleurs), ils peuvent néanmoins entraîner, lorsqu'il sont consommés trop fréquemment et en abondance, à moyen et long terme des maladies (diabète, surpoids , cancers…).

 

Alors, quitte à vouloir donner le bon carburant à votre corps, optez plutôt pour un “muesli maison” à base de graines (courges, tournesol, chia…), fruits secs (dattes, figues, raisins secs, abricots secs…), oléagineux (amandes, noix, cajou, noisettes…) et autres flocons de céréales (sarrasin, avoine, quinoa, riz…).

Sucres naturels, fibres, vitamines, minéraux et protéines, ce mélange sera l’allié parfait de votre petit déjeuner ou de votre encas de 10h ou 16h !

 

Le prix, comme beaucoup d’aliments pauvres nutritionnellement, est peu élevé pour des céréales industrielles ; de 1.50 à 3 euros pour un paquet de 500 à 750g..

 

Pour des flocons de céréales, comptez entre 2 et 4 euros pour 500g.

 

Pour les oléagineux, fruits secs et autres graines, le prix est très variable, allant de 8 euros pour 500g d’amandes par ex. à 2,50 euros pour 500g de graines de tournesol en passant par des dattes qui vous coûteront entre 3 et 4 euros pour 500g. 

 

 

Jus de fruits industriels vs Jus de fruits frais et smoothies

 

Qui n’a jamais démarré sa journée par un bon verre de jus d’orange, sorti tout droit de son réfrigérateur et d’une belle brique colorée décrivant le fameux : “100% pur jus”.

 

La transformation subie au cours du processus de fabrication en fait un produit qui, contenu le plus souvent dans du plastique, est dépourvu de la plupart de ses vitamines, minéraux et fibres, dont on vante pourtant le mérite.

 

Pour faire simple, les jus industriels qui subissent un processus de pasteurisation sont très riches en glucides ( autour de 10g / 100ml) et ont perdu la quasi-totalité de leur teneur en Vitamine C (la fameuse) qui se dégrade très rapidement au contact de l’air et de la lumière.

 

La teneur en sucres se rapproche de celle d’un soda, et malheureusement, la consommation d’un verre de 20cl apporte une dose trop importante pour un organisme qui sort d’une période de jeûne (nuit) importante.

 

Préférez alors un fruit frais, de saison, que vous pouvez consommer en jus, en smoothie ou entier.

 

Encore mieux, vous pouvez mixer plusieurs fruits (banane, kiwi, ananas par ex.) afin d’augmenter les apports en vitamines et minéraux (potassium, vitamine A et C, fer, magnésium…)

 

Pour les gourmand(e)s, vous pouvez ajouter à votre mixture, une boisson végétale, renforçant le pouvoir nutritif (calcium, protéines…) de votre préparation. 

 

 

Gâteaux apéritifs et chips vs oléagineux et graines et légumes 

 

Au sortir de l’été, il a été difficile d’organiser ou de participer à ces nombreux ”apéros” ou “BBQ” sans une farandole de gâteaux apéritifs et autres mignardises toujours plus gourmandes et alléchantes.

 

Issus de la transformation de céréales le plus souvent raffinées, les gâteaux apéritifs et autres chips, consommés trop fréquemment et en grande quantité, sont néfastes pour votre santé.

 

Très riches en sucres, sels, gras saturés, et additifs alimentaires, ils dérèglent notre organisme en entraînant en autre, un pic de glycémie (taux de sucre dans le sang). Constitués majoritairement de calories vides, ils nous rendent “addictes" et il est bien difficile de s’arrêter.

 

Si vous souhaitez allier plaisir et santé, optez plutôt pour un mélanges de graines (courges, tournesol), fruits secs (papaye séchée, raisins secs, coco…) et oléagineux (amandes, noix de pécan, noix du brésil, noix de cajou, cacahuètes, noisettes…).

 

L'ajout d’une belle composition de légumes croquants (carottes, concombre, tomates cerises, olives vertes…) agrémentée d’un “délicieux” guacamole par ex. (purée d’avocat) ravira autant les pupilles que les papilles de vos convives.

 

Pour le prix des graines et autres oléagineux, je vous invite à relire le passage sur le muesli maison.

 

Les gâteaux apéritifs vendus dans le commerce sont peu chers, entre 1 et 2 euros pour un paquet de chips par ex., mais leur pauvreté nutritive vous incitera à passer votre chemin.

 

 

Pâte à tartiner vs Beurre de cacahuètes et/ou amandes

 

Allier plaisir, gourmandise et santé c’est facile. Il suffit juste d’essayer et d’ouvrir votre palais à de nouvelles saveurs

 

En remplaçant, une pâte à tartiner industrielle par un beurre de cacahuètes, d’amandes ou de sésame, vous réalisez le "combo" parfait.

 

En plus de régaler vos papilles, vous apportez à votre organisme un maximum de nutriments.

 

Les arguments, vous allez me dire, se répètent, mais entre sucres, gras saturés et additifs alimentaires VS protéines, vitamines, minéraux et fibres, il est préférable de faire la part belle à ce qui nourrit efficacement notre organisme.

 

Si vous possédez chez vous un robot mixeur, vous aurez l’honneur de préparer vous même votre purée d’oléagineux.

 

Pour les plus réfractaires, et pour débuter, vous pourrez rajouter à votre mélange, une touche de miel ou de sucre de coco afin d’assurer une transition douce pour votre palais et vos papilles.

 

Comptez 3 à 8 euros pour 500g de beurre de cacahuètes ou d’oléagineux maison, contre 2 à 4 euros pour 500g d’une pâte à tartiner industrielle.

 

A vos ROBOTS !

 

Sucre blanc vs Miel et sucre de coco

 

Pour faire le lien avec le paragraphe que vous venez de lire, ami(e)s gourmand(e)s je vous prie de terminer cet article avant de vous jeter sur votre robot qui ronronne depuis trop longtemps au fond du placard. 

 

Promis dans 5’, vous pourrez réaliser votre propre beurre d’oléagineux.

 

Ingrédient caché dans de nombreuses préparations et aliments, le sucre, décrit comme “l’or blanc” il y a encore quelques décennies est devenu (trop) omniprésent dans notre quotidien.

 

Conseillé à hauteur de 25 g par jour et par personne par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), nous en consommons une dose largement supérieure qui peut être responsable de nombreuses maladies (cardiaque, diabète, obésité, cancers... ).

 

Pour le remplacer, encore une fois, vous pouvez utiliser des ingrédients, qui au delà de leur pouvoir sucrant, offrent des qualités nutritives très intéressantes.

 

Le miel, produit naturel de référence, est bourré d’anti-oxydants (polyphénols), de prébiotiques et représente une bonne source de potassium.

De part son pouvoir sucrant plus élevé que le sucre, on le consomme en quantité plus faible. Attention à ne pas trop le faire chauffer, sous peine de supprimer ces nombreux bienfaits.

 

Le sucre de coco, quant à lui, est un sucre complet issu directement de la fleur du cocotier.

Riche en antioxydants lui aussi, il est une source intéressante de minéraux (potassium, phosphore) et de vitamines C.

Comme tout sucre, il convient de le consommer avec ma meilleure amie : “parcimonie” !

 

Niveau tarifs, comptez entre 10 à 12 euros pour 1 kg de sucre de coco.

Le prix du miel est quant à lui très variable en fonction de sa provenance, de sa qualité et de son processus de fabrication (biologique ou non).

Comptez 5 euros/kg pour un miel d’entrée de gamme, contre 12 à 15 euros le kg pour un miel de qualité.

 

 

Barres de céréales et biscuits industriels vs fruits secs, oléagineux, banane et chocolat noir

 

Le goûter, que l’on soit enfant ou adulte, occupe une place aussi bien gourmande que symbolique.

Pour les sportifs, c’est aussi l’occasion de recharger les batteries et d’accompagner le corps à récupérer après une séance de sport.

A l’instar des nombreux gâteaux apéritifs et jus de fruits vendus dans le commerce, les barres de céréales et biscuits sont souvent très riches en sucres et additifs alimentaires.

Comme nos aïeux savaient si bien le faire, allez à l’essentiel et choisissez ce qu’il y a de plus simple à travers des fruits comme la banane, les dattes, les figues (“bombes énergétiques”, riche en minéraux, fibres et vitamines) qui doivent être consommées toutefois avec modération.

 

Si vous souhaitez vous offrir une pause gourmande et “healthy”, choisissez des oléagineux, dont je ne vante plus les mérites, et un carré ou deux de chocolat noir (min. 70% cacao) qui offre une bonne dose d’antioxydants, de potassium, de magnésium de fibres et de protéines.

 

Bref, les alternatives sont nombreuses, à vous de choisir ce qui vous convient le mieux et ce vers quoi vous voulez tendre.

 

La Santé se trouve dans l'assiette !